Le microblog du lundi #36 //

soupe-pho-maison  malaussene  telephone-et-valises

Depuis quelques temps – vous l’avez remarqué – mon rythme de publication s’est ralenti. Moins de temps ? Moins d’inspiration ? D’autres (pré)occupations ? Un peu de tout peut-être, mais aussi et surtout je pense que le travail de fond amorcé en moi concernant ma façon de penser, d’agir, de ressentir, de vivre, de lâcher prise, poursuit son bonhomme de chemin… Et que pour laisser mûrir tout ça j’ai besoin de mettre en stand by certaines choses. Le microblog de cette semaine se présente sous la forme d’un mélange de réfléxions persos, de confidences, mais aussi le network bric-à-brac. 

Merci de votre fidélité !!!


A l’heure où les USA , et le monde, est entré en Trumplandie, avec son cortège de prises de décisions toutes plus effarantes, discriminantes, excluantes, débiles, et dangereuses les unes que les autres, j’ai envie de parler de tolérance. Je me suis toujours considérée comme une personne bienveillante, ouverte à la différence, scandalisée par le racisme, l’homophobie ou toute forme d’exclusion. Alors oui sur tous ces sujets de fond je le suis. Mais sur certains détails, des petits trucs du quotidien, toutes ces petites différences de comportements entre les uns et les autres je réalise que c’est un peu plus compliqué… Une petite anecdote qui date de trois mois environ m’a fait réfléchir.

Je suis, sur son blog et sa page FB, une petite marchande. Elle s’appelle Gaëlle. Elle ne vend pas des allumettes mais des mots. Oui c’est une Marchande de Mots. Elle a un atelier d’impression typographique et de création d’objets poétiques. Cette nana a inventé son métier. Rien que ça j’adore. Elle a suivi son rêve et elle balance de la magie, par ses idées, ses créations, ses mots. Elle est elle. Entière. Une sacrée nana.

Voici comment elle se présente :

Je suis MARCHANDE de MOTS. De TOUS les mots. Les très JOLIS. Les PAS BEAUX. Les mots TORDUS, & les GROS mots. Les mots mal écrits, & ceux qui ont eu une triste vie mais qui diffusent de la lumière aussi. Les rejeter ces MOTS pas comme il faut, ce serait comme rejeter tous les gens qui ne savent pas bien les lire, les écrire ni les utiliser. Et c’est inenvisageable quand on fait mon MÉTIER. Si tu es sensible aux MOTS écrits dans les règles, sans faute d’orthographe, ni coquille va-t-en vite d’ici. La façon dont j’écris peut heurter la sensibilité des grands et des petits. Tu ne trouveras dans les MOTS que j’écris que:

-du BONHEUR à être en vie,

-de la MAGIE,

-des ENCOURAGEMENTS à être toi mais en mieux,

-des pensées POSITIVES,

– & de JOLIS instants inspirés des enfants.

Alors si tu sais LIRE ça, dans ce que j’écris nous étions fait pour nous rencontrer. Te voilà enfin, j’en suis ravie.

Parfois Gaëlle fait des fautes d’orthographe. Et ça chez moi c’est un truc qui me gêne. Beaucoup. En fait ça m’insupporte. Je sais c’est fort. Un truc lié à mon éducation…. Alors, un jour, oubliant cette présentation que j’avais pourtant lue, et sans du tout vouloir l’agresser, je lui ai laissé un mot sur FB pour lui dire que j’adorais ce qu’elle faisait mais que les fautes me gênaient… Elle me renvoya illico cette présentation en réponse. Soufflée. Je ne m’y attendais pas. J’ai trouvé ça, dans un premier temps assez agressif. Puis j’ai réfléchi. Dans le fond… Elle avait prévenu. Et bon sang ! Elle a bougrement raison ! Alors parce que moi, j’ai eu la chance d’assimiler facilement les règles de grammaire et d’orthographe (et qui fais malgré tout des fautes), moi qui me dis tolérante, me voilà en train de juger, de donner des leçons à des personnes pour qui c’est un peu plus compliqué ? La gifle. Trèèèès mauvaise image de moi...  Car oui rejeter ces mots pas comme il faut, c’est rejeter tous les gens qui ne savent pas bien les lire, les écrire ni les utiliser… Et qu’au-delà de la façon dont on les écrit ce qui compte c’est le message. Surtout s’il est bienveillant.

Cette expérience, car s’en fut une assez formatrice pour moi, s’ajoute à une phrase prononcée un jour par une amie. Elle a dit « Mais on peut se tromper en étant sincère!… ». Cette phrase a résonné en moi tellement fort qu’elle fut comme une révélation. Oui on a le droit de se tromper. Non ce n’est pas grave. On n’est pas obligé d’être parfait. Pour moi, qui ai tendance à être perfectionniste et à me mettre la pression, ce genre de phrase est très libératrice. Accepter que l’erreur est humaine. Les siennes, celles des autres. C’est aussi la tolérance… Accepter les manies, les doutes, les faiblesses, les forces aussi.

Dans un monde qui me semble tourner bougrement à l’envers, voire faire des sacrées reculades idéologiques, j’ai envie et besoin de garder foi en l’humain, en ses capacités à se rassembler fraternellement, en ses aptitudes à l’intelligence émotionnelle, en la tolérance. Mais chacun doit y contribuer, à sa façon, à son rythme, un petit peu, chaque jour, comme là lorsque je me regarde un peu, que j’accepte de voir mes incohérences et mes petites bassesses, mes jugements à l’emporte-pièce… Pas toujours évident mais salutaire…

Ceci s’accompagne d’un travail de lâcher-prise qui a démarré il y a déjà quelques temps. Je change. Et ces changements nécessitent forcément de redessiner les contours de mes relations, de mes priorités. Les lignes bougent. C’est à la fois déstabilisant et vivifiant.

Et puis je suis en manque d’escapades et de fantaisie. Vivement que le beau temps revienne !


Network Bric-à-Brac

finger-right Certaines grandes villes américaines entrent en résistance contre les décrets de POTUS et ça fait du bien. 

finger-right Le podcast du carnet de bord  des trois journalistes qui ont enquêté sur les « Soeurs », ces (jeunes) femmes qui rejoignent Daech....

finger-right Dans la rubrique « Séries » en attendant de pouvoir visionner « The Young Pope », je me régale des superbes photos de Jude Law, l’acteur principal.


 Bon début de semaine !

Publicités

4 réflexions sur “Le microblog du lundi #36 //

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s