Bezonvaux, village fantôme

Bézonvaux

Neuf villages meusiens furent entièrement détruits durant la Bataille de Verdun, ce sont les « Villages morts pour la France ».

Bézonvaux disparaîtra totalement sous l’acharnement des pilonnages des obus français et allemands.

Après avoir roulé sur cette route qui traverse la forêt nous tournons sur un chemin et dépassons le panneau d’entrée d’agglomération de Bézonvaux. C’est une impasse en pleine forêt. Nous garons le véhicule devant la chapelle, pour visiter ce qu’il reste du village.

panneau

grande rue

rue principale

Le relief du sol garde encore la marque des explosions d’obus.

danger

Nous restons bien sagement sur le chemin balisé qui serpente dans ce village dont il ne reste que quelques objets rouillés et des panneaux indiquant l’emplacement des maisons, fermes et bâtiments.

emplacement mairie école

pot à lait

chapelle

La chapelle actuelle a été construite entre 1927 et 1932 à une centaine de mètres des ruines de l’ancienne.


tagà lire également le résumé de notre voyage « Road-Trip d’été en Lorraine »


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s