Microblog du lundi matin #11 {Je me bobosifie, c’est grave docteur ?}

  shoes  roses  lessive liquide maison

Ami fidèle lecteur du blog, si tu n’aimes pas les plantes et les trucs écolos, passe ton chemin ou, mieux (oui car je veux  te garder), évite mercredi, jeudi, et vendredi… Au programme de ce microblog, onzième du nom, je  parle du nouveau nom de la région, de trucs sur la natural way of life, d’une idée pour dormir dans la voiture en road-trip, de confettis de vie et de liens divers. 

noun_60768

Lundi 23 mai. A voté ! Pour mes fidèles lectrices et lecteurs de l’étranger qui se posent éventuellement la question des changements dans nos régions françaises, un rapide topo : dans un souci de décentralisation la France a voté en 2015 une loi définissant un redécoupage territorial faisant passer de 22 à 13 le nombre de régions françaises (en métropole), obligeant de fait à attribuer un nouveau nom aux 7 nouvelles grandes régions (les 6 autres n’ont pas eu à fusionner). C’est la raison pour laquelle les habitants de l’actuelle région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (ce qui est quand même super long faut bien avouer) sont invités à voter pour le nouveau nom en établissant un classement parmi les 5 noms retenus. Les votes sont possibles jusqu’au 10 juin. Le 24 juin les élus régionaux adopteront une résolution qu’ils soumettront pour avis au Gouvernement. Un décret en Conseil d’Etat devra valider ce nom avant le 1er octobre 2016. J’ai donc voté pour le nouveau nom de la région… Mon number one étant Languedoc-Pyrénées.

finger rightPour voter

golden cosmos france map

 Golden Cosmos


Mardi 24 mai.  Système D en road-trip. Toujours à la recherche d’un système pratique et pas cher qui nous permettrait de dormir dans notre voiture lors de nos road-trips, je farfouille sur le net et découvre le super blog de Thibaut  Schweppes, jeune homme qui nous raconte avec humour et modestie ses voyages autour du monde. Il a fait l’expérience du matelas gonflable pour dormir dans la voiture. Attention ce n’est pas un bête matelas de plage posé de guingois sur les sièges, non, non, non, c’est un matelas gonflable, certes, mais particulièrement conçu pour le couchage en voiture. Bon, c’est surtout adapté pour un adulte ou deux enfants mais on étudie l’idée…

matelas de voiture

source internet


Mercredi 25 mai. Lessive maison. Plus de pastilles lessives, plus d’anti-calcaire, et le panier de linge qui déborde. Je ne panique pas (oui, ce serait un tantinet too much), au contraire, je me dis que c’est enfin l’occasion de fabriquer ma propre lessive-maison. Je fais déjà mon nettoyant multi-usage maison, donc autant continuer dans les produits naturels, écolo et économiques. C’est super facile, et j’ai déjà tous les ingrédients sous la main (vinaigre blanc, bicarbonate de sodium, huile essentielle, savon en paillettes). Résultat après trois lessives : nickel. Si vous voulez essayer voici la recette.

L’après-midi nous allons à la médiathèque chercher de nouveaux livres pour Matthieu, puis nous poussons la balade un peu plus loin vers le pépiniériste, je cherche un brise-vue et des plantes résistantes au soleil, nécessitant peu d’arrosage et peu d’entretien pour notre mini-tiny balcon. Ca fait un moment que je procrastine au sujet de son aménagement… qui sera rapide vue ses dimensions. Je suis tellement nulle en jardinage que je panique rien qu’à l’idée de devoir choisir du terreau… A première vue c’est pas gagné mais je suis d’humeur confiante, je vais relever le défi (on a les challenges qu’on peut).

  roses  lessive liquide maison  chat potte lecteur graphe pezenas


Jeudi 26 mai. Ce matin-là l’air est doux, le soleil discrètement présent, la température idéale…  C’est juste parfait pour prendre le temps – et du plaisir – en faisant mes courses auprès des commerçants de proximité. J’ai de plus en plus envie, et besoin, de nature, de produits naturels, si possible locaux. Manger moins de viande mais de qualité, des fruits et légumes frais de saison. Je me bobosifie, c’est grave docteur ?  Halte aux étiquettes ! On s’en fout, non ? L’essentiel n’est-il pas de me sentir en accord avec mes valeurs, une certaine prise de conscience des enjeux individuels et collectifs de ce type de démarche ?… On est bien d’accord. Donc, me voilà partie avec mes tote-bags en tissu, le nez frétillant, le sourire en coin, la démarche souple, ma chevelure de déesse flottant au vent…

fleurs rouges fenetre pezenas  maison oiseau cathy conti pezenas


Vendredi 27 mai. C’est une journée consacrée aux articles du blog. Je rédige et publie l’article sur les lacs du Lévézou dans l’Aveyron et je prépare la prochaine interview qui est prévue lundi… 

base nautique lac du pont de salars


Des liens en vrac mais néanmoins intéressants

arrow Un bootlegger à Paris ! Ou, si vous préférez, un café clandestin planqué derrière une enseigne de coiffeur/barbier comme au (bon ?) vieux temps de la prohibition. Les trucs interdits (ou simili en l’occurence) ça plait toujours, non?

arrow Parler aux plantes. Ou pas. Mon fils Matthieu est abonné à Pandacraft et la dernière activité à faire à la maison était un jardin potager avec des vraies graines à planter et à faire pousser. Comme je n’ai pas la main verte j’étais inquiète… J’ai lu que de parler avec amour aux plantes les aider à pousser. Je ne l’ai pas fait mais ça m’a traversé l’esprit… (Le maïs a crevé mais les capucines et les haricots se portent comme un charme). Alors, forcément le dernier article de Camille Anseaume, dont je suis le blog Café de filles depuis peu, m’a bien fait rire. Cette nana, journaliste et écrivain, écrit avec sensibilité et beaucoup d’humour.  Alerte Parrainage : si vous voulez abonner votre enfant à Pandacraft (une activité par mois à faire à la maison) lors de votre inscription en tapant mon code parrainage vous me faites gagner un mois d’abonnement. Par conséquent, non seulement c’est cool pour moi mais en plus vous devenez à votre tour détenteur d’un code dont vous pourrez bénéficier en parrainant quelqu’un à votre tour. Etc.

Mon code parrainage : RF-SOFES

jardin pandacraft

arrow Street Art & Yarn Bombing. Je m’intéresse de plus en plus à l’art urbain sous toutes ses formes. Aujourd’hui je vous parle de deux artistes que tout devrait séparer et pourtant… L’un, OaKoAk (prononcer wakwak) est français, une trentaine d’années,  et détourne les objets urbains du quotidien pour leur transformer en scènes drôles et poétiques. L’autre, Grace Brett, est écossaise, 104 ans et habille les rues avec sa laine…  Je suis fan.

oakoak

 2014 © oakoak

grace brett yarn bombing

Photos prises sur le site de La Relève et la Peste


Bon début de semaine !  Suivez-moi sur Facebook Escapades & Road-Trips ! 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s