Le microblog du lundi #37 // I’m back !

    

Les mots que vous lisez actuellement sont dans ma tête. On est samedi, il est 6h du matin, je viens de me réveiller #payetaloose. Je sors un bras nu (le mien) de sous la couette, j’ai l’impression qu’il fait – 12 ° dans la pièce, trop froid pour me mettre devant l’écran. Je commence donc cette chronique du lundi matin, dans ma tête, au chaud. De fait, là, vous êtes avec moi dans le lit…

Cette chronique débute bizarrement faut avouer. Ne prenez pas toute la couette et laissez-moi vous raconter ce qu’il s’est passé, ou pas, ces derniers mois.


9 mois

Cela fait 9 mois que le blog est entre parenthèses. Je vois déjà les psys (salut Valérie) faire tourner les rouages de leurs méninges : « 9 mois… mmmm… le temps d’une gestation… mmmm… de quoi, de qui avez-vous accouché ? » #clichépourrisurlespsys

Il paraît que ça arrive souvent aux blogueurs.ses ces moments plus ou longs de pauses dans la rédaction d’articles. Je ne pensais pas que ça m’arriverait à propos de ce blog pourtant c’est complètement cohérent avec mon fonctionnement, ou plutôt celui de mon cerveau. Comme quoi j’arrive encore à me surprendre, après 46 ans de vie commune avec moi-même c’est beau je trouve. J’admire les gens qui sont capables de pratiquer une activité régulière pendant des mois, voire des années, avec une régularité constante.  Un peu comme quand j’ouvre l’intérieur de l’ordi : ça me fascine, j’y comprends que dalle. Personnellement je suis incapable de maintenir longtemps une activité même si elle me passionne. Au bout d’un moment mon cerveau s’ennuie. Lui, là-haut, a besoin de changements, de nouveautés, de se passionner pour des choses nouvelles, il s’y met à fond, puis quand il en a fait le tour il s’ennuie et cherche une nouvelle source de passions.  Mais dans le fond, je savais que ce ne serait qu’une parenthèse plus ou moins longue.

Pendant ce temps le blog, lui, a continué à vivre sa vie, pépère, avec un nombre de lecteurs de plus en plus important, c’est étonnant, plaisant, ça aide à reprendre !

J’ai fait quoi durant ces 9 derniers mois ? J’ai lâché prise, j’ai laissé mon Surmoi se craqueler, j’ai pris soin de mon Moi. Ca c’est pour le côté psy, je ne rentrerai pas plus dans les détails. Plus concrètement, je me suis remise de mes problèmes de santé, j’ai passé l’été à draguer mon mari, on a  pris plaisir à boire des caïpirinhas (les mojitos c’est soooo 2016) et décorer la maison de la mer, et on a eu des grosses galères de bagnole. Alors forcément qui dit voiture en panne, dit pas d’escapades ni de road-trips (oui je sais que les road-trips à pied ou à vélos ça existe, je connais même des blogueuses qui ne voyagent que comme ça, mais très peu pour nous, merci).

     

Opération volets rouges – mission caïpirinhas (réussie)- I, Me & Myself

Depuis la rentrée…
  • nous avons passé une journée à Vulcania en Auvergne

  • Nous avons visité le Jardin de St Adrien (visité peu de temps avant le dramatique fait divers…)

  

  • nous sommes allés voir de près le phare du Fort Brescou (avoir une voiture c’est faire du bateau) et fait une petite virée dans l’Aude.

  

pour les cinéphiles qui connaîtraient Gruissan

  • Je me suis aussi mise au yoga. C’est comme faire du sport mais en mieux.
  • on est arrivés 5ème à une session du Pézenas Pub Quiz.
  • on a achetés des livres au Festival de Littérature Jeunesse de Pézenas.

    

the amazing montée d’escaliers pour aller à la salle de yoga- PPQ (les Ten Birds c’est nous) – hamburgers maison 

  


Je vous souhaite une bonne semaine !


 

Publicités

8 réflexions sur “Le microblog du lundi #37 // I’m back !

  1. Dans la mythologie des Grecs: les neuf nuits d’amour de Zeus; les neuf jours et les neuf nuits de souffrances de Lêto lorsqu’elle accouche; les neuf filles de Zeus et Mnémosyne, nommées les Muses, qui présidaient aux arts libéraux: Clio, Calliope, Melpomène, Thalie, Euterpe, Erato, Terpsichore, Polymnie et Uranie; les neuf jours d’angoisse de la déesse Cérès-Déméter partie à travers le monde à la recherche de sa fille Perséphone enlevée par Héphaïstos, le ténébreux dieu des Enfers; la tradition veut que Minos, dans sa caverne, ait mis neuf ans à recevoir les lois de Jupiter; une légende dit également que Minos avait, tous les neuf ans, un entretien avec Jupiter, après lequel il lui était possible de prophétiser.
    Je t’😍

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s