La sublime Abbaye d’Orval en Belgique

Orval

L’Abbaye Notre-Dame d’Orval est un monastère cistercien trappiste situé en Belgique à juste 10 minutes de Montmédy.

carte voiture

 

frontière - Copie

vue voiture

parking

« WOW »

entrée

écriteau

Nous arrivons par l’hôtellerie (2)

hôtellerie

Cette hôtellerie accueille jeunes et adultes, hommes et femmes, groupes et personnes individuelles pour un séjour de retraite et de recueillement, suivant ainsi la règle de St Benoît : « Tous les hôtes qui arrivent seront reçus comme le Christ, car lui-même dira un jour : « J’ai demandé l’hospitalité et vous m’avez reçu. »

hôtellerie 3

Nous entrons puis passons devant la boutique et les toilettes pour accéder au guichet.


noun_113537_ccLa visite nous a coûtés 6€/adulte, c’est gratuit pour les moins de 7 ans. Cela donne accès à la projection d’un film de 20′ + la visite commentée des ruines de l’ancienne abbaye cistercienne + la visite du Musée pharmaceutique + la visite du Musée monastique + la visite des Communs Abraham.


Le joke du jour : la gentille dame encaisse puis nous demande notre provenance, ce à quoi Frédéric répond fort naturellement « 34, l’Hérault ». Et là dans le regard de la dame je lis une profonde incompréhension et ça fait tilt, du coup je rajoute promptement « en France ». Il avait oublié que nous étions à l’étranger. Hé oui.

Ca nous a bien fait marrer.

Nous entamons la visite par la projection d’un film de 20 minutes qui introduit à l’histoire du monastère et à la vie de la communauté monastique aujourd’hui.

Un peu d’Histoire : Au 10ème siècle un premier oratoire est érigé dans le Val d’Or. Quelques moines bénédictins venus d’Italie s’y installent en 1070 grâce au Comte de Chiny, seigneur du lieu. Ils y bâtissent une première église. Le site prendra son essor avec les frères envoyés par Saint Bernard en 1132. L’abbaye cistercienne plusieurs fois remaniée traversera les vicissitudes de l’histoire jusqu’au 18ème siècle, où la prospérité d’Orval incite la communauté à construire de nouveaux bâtiments d’inspiration néo-classique. En 1793, les troupes révolutionnaires réduiront à néant ce nouvel ensemble et ce n’est qu’en 1926 que les moines trappistes reviendront ériger une nouvelle abbaye.

Aujourd’hui l’abbaye compte 14 moines dont la moyenne d’âge se situe dans la cinquantaine mais le plus jeune à 23 ans et le plus âgé 90.

Les trois éléments caractéristiques de la vie de ces moines sont : la prière, le travail, la communauté.

Le site accueille des touristes, des retraitants et des pèlerins.

Après le film nous suivons notre guide, une jeune-femme qui n’a presque plus de voix à cette heure de la journée, il est temps pour elle que les visites se terminent. Heureusement il lui en reste suffisamment pour nous raconter l’histoire des constructions successives de cette abbaye. Elle a un accent délicieusement belge et nous gratifie régulièrement de liaisons dangereuses du type « ils seront z’encore ». La forme est marrante mais fort heureusement ça n’enlève rien au fond des propos.

La visite débute sous un gros chêne centenaire.

orval

source internet pour vous permettre d’avoir une vue du chêne

noun_60768

Le Musée pharmaceutique

pharmacie

jardin des simples

Le Musée présente une collection d’objets utilisés dans la préparation des médicaments et la conservation des herbes.

 Derrière le mur de pierres on aperçoit les bâtiments interdits à la visite : basilique, cloître, dortoirs des moines, brasserie et fromagerie

eglise

marie

noun_60768

Les ruines de l’ancienne abbaye cistercienne

ruines

ruines 1

ruines 2

On distingue bien les ogives de type roman (arrondies) de celles de type gothique (pointues).

Je vous livre l’astuce mnémotechnique de notre guide  pour se rappeler la distinction : « le gothique ça pique » (fastoche)

ruines 4

DSCF3416

Matthieu dans la salle du chapitre,  le lieu dans lequel les membres de la communauté religieuse se réunissaient pour échanger. Avant de prendre une décision, chacun d’entre eux était consulté et pouvait exprimer son point de vue. Ainsi, ils avaient tous voix au chapitre (d’où l’expression).

noun_60768

Le Musée monastique

Une fois la visite commentée terminée nous allons visiter le musée situé dans les belles caves voûtées de l’abbaye du 18ème. Ce sont les seuls vestiges des bâtiments néo-classiques et qui ont servi de fondation lors de la reconstruction d’Orval au début du 20e siècle.

Le musée comprend trois sections : architecture, sidérurgie et arts sacrés monastiques.

  • L’histoire de l’architecture de l’Abbaye est évoquée à travers plusieurs maquettes. on y trouve des vestiges lapidaires de différentes époques.
  • La section sidérurgique regroupe une belle collection de taques de cheminée sorties des forges d’Orval,  des pièces de ferronnerie d’art et divers ustensiles de cuisine tous en fonte.
  • La section d’art sacré présente des objets liturgiques.

Par une porte nous accédons à un escalier qui permet d’accéder au balcon dans la basilique

dans l'église

Les temps de prière liturgique de la communauté sont ouverts à toute personne qui le souhaite. Il suffit de s’adresser à l’entrée du monastère dix minutes avant le début des offices religieux, afin d’avoir le temps d’accéder à l’église.

noun_60768

Les Communs Abraham

Ce bâtiment remonte à l’époque des agrandissements du monastère médiéval entrepris au 17e siècle. Aujourd’hui on y apprend les secrets brassicoles de l’Abbaye. communs abraham

Une installation fort bien faite et moderne nous permet d’apprendre les secrets de fabrication de la fameuse bière. On y trouve une grande cuve de brassage, un parcours didactique avec quiz sur écran, une maquette du monastère et des éléments publicitaires de la bière et des fromages fabriqués dans l’abbaye.

maquette

bouteilles

C’est beau ces vieux casiers en bois

fromage

pub 1

pub

Pour comprendre pourquoi les symboles d’Orval sont la truite avec un anneau d’or il faut écouter la légende de la comtesse Mathilde…

noun_60768

La Légende

Vers 1706, la suzeraine du lieu était la comtesse Mathilde de Toscane. Assise au bord de la source jaillissante et limpide, elle y laissa tomber par mégarde son anneau nuptial, souvenir de son défunt mari, Godefroid-le-Bossu. Désespérée d’avoir perdu ce bijou, la comtesse entra dans l’oratoire tout proche pour se recueillir. En sortant, prodige, une truite émergea à la surface de l’eau et lui rendit son bien. Emerveillée, la suzeraine s’écria alors : »Voici l’anneau d’or que je cherchais! Désormais, et pour toujours, je voudrais qu’on l’appelle Val d’Or (aurea vallis) ». L’emblème d’Orval – la truite et l’anneau d’or – a conservé le gracieux souvenir de cette légende. L’eau de la source, quant à elle, alimente toujours l’abbaye et sa brasserie.

Ca mérite bien de passer par la boutique, non ?

noun_60768

La boutique

 Dans la boutique on peut se procurer la bière et le fromage produits au monastère sous le label logo

On y trouve aussi des articles religieux, des cartes, des souvenirs, et une librairie.

Nous n’hésitons pas longtemps à acheter de la bière car 1) les revenus de la marque sont consacrés à des oeuvres sociales et à l’entretien des bâtiments, 2) il n’y a que 7 brasseries trappistes au monde et Orval en fait partie, 3) c’est la bière préférée de Frédéric, 4) le pack de 6 n’est qu’à 10,50€

Nous avons été raisonnables…c’est le seul souvenir matériel rapporté d’Orval…

souvenirs Orval

souvenirs 2


boussole

Si vous désirez visiter l’Abbaye d’Orval

Le site internet


tag à lire également le résumé de notre voyage « Road-Trip d’été en Lorraine » 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s