Se promener dans Nancy

Nancy

Nous partons le matin dans l’idée de passer la journée à Nancy, une heure d’autoroute, Matthieu s’endort à l’arrière…

De Nancy je savais qu’on devait aller sur la Place Stanislas, franchement incontournable, j’avais bien envie d’admirer les façades des maisons Art Déco et Art Nouveau et visiter la Ville-Vieille à bord du petit train touristique.

En arrivant en ville l’impression est plutôt positive, en plus il fait un temps superbe ! Nous stationnons et marchons jusqu’à la Place Stanislas.

noun_60768

La place Stanislas

Place Stanislas

Le Musée des Beaux-Arts – La Fontaine Neptune – une brasserie

La Place Stan’ (comme disent les Nancéens) est une grande place qui fait la transition entre la Ville-Vieille et la Ville-Neuve. Elle est entourée de bâtiments blancs, il y a des dorures un peu partout. C’est pimpant, c’est clinquant, je ne peux pas dire que ça soit laid, non, ce n’est pas laid, c’est même beau dans le genre classique/baroque/rococo mais l’ensemble ne me procure pas vraiment d’émotions…

DSCF3322

Une galerie qui vend des objets en cristal – la Fontaine Amphitrite – l’Opéra

DSCF3372

Derrière la statue, l’Hôtel de Ville (ou Palais de Stanislas) long de 98 m

hôtel de ville

Quand on prend une photo en marchant faut pas s’attendre à ce que la ligne d’horizon reste horizontale…

Lui, là-haut sur son piédestal, c’est le fameux Stanislas Leszcsynski (Stan pour les amis). C’est cet ancien Roi de Pologne, devenu Duc de Lorraine grâce à son gendre le Roi Louis XV qui a décidé de transformer cette ancienne esplanade en une place destinée à honorer et glorifier le gentil gendre. D’ailleurs au XVIIème c’était la statue du Roi qui trônait au centre. Puis la Révolution est passée par là… La Statue de Stanislas fut érigée en 1831.

l'arc Héré

Face à la statue de Stanislas l’Arc Héré qui mène à la Place de la Carrière et au Palais du Gouverneur

statue neptune

Statue de Neptune

   DSCF3326

 Statue d’Amphitrite

Nous passons par le portail doré de la statue d’Amphitrite, cherchant un endroit pour pique-niquer… Bingo ! Nous arrivons sur le Parc de la Pépinière.


noun_113537_cc L’info utile.

Entre la place Stan’ et la Pep’ il y a des toilettes publiques très bien entretenues. Jamais vu des toilettes publiques et gratuites so clean.

C’est propre, il y a du savon et de quoi se sécher les mains.  (J’aurais dû faire une photo)


noun_60768

Le parc de la Pépinière, 23 hectares en plein coeur historique 

parc pép

Enfin un parc où on a le droit de s’installer sur la pelouse!

Beaucoup de gens profitent de ce joli parc pour faire leur pause repas, c’est calme, fleuri, bien entretenu.                    

DSCF3330

le plaisir d’un bon sandwich

corbeau pigeon

ceci est un pigeon. C’est mon fils qui le dit

Ce parc, à l’origine une pépinière royale (d’où son nom) me plaît beaucoup, il possède une animalerie, une roseraie, un espace de restauration, un mini-golf, des aires de jeux pour adultes, une aire de jeux pour enfants, un théâtre de marionnettes, un grand jet-d’eau, un kiosque à musique.

DSCF3338

toboggan

Matthieu a suivi toutes nos escapades de la semaine toujours stoïque et super sympa, dans des univers lourds de souvenirs. On ne peut pas dire que ce fut ludique…

Nous le laissons donc profiter un long moment de l’aire de jeux très bien aménagée : toboggans, balançoires, puis petit tour par l’animalerie

DSCF3348

cygne noir

DSCF3344

DSCF3353

DSCF3351

Ce tour de manège fut le moment  « fou rire de la journée ». Jamais vu un manège tourner aussi vite!

DSCF3357

Ce joli kiosque à musique, le kiosque Mozart, date de 1875, il est mignon, non ?

noun_60768

Mini balade dans la Ville-Vieille 

palais du gouverneur

 passage furtif devant le Palais du Gouverneur

La Ville-Vieille, médiévale et Renaissance, est un entrelacs de petites rues bordées de beaux hôtels particuliers. Mais on y trouve aussi de petites boutiques, des cafés, des restaurants. C’est vivant, jeune et très sympa.

C’est là qu’on y trouve le Palais Ducal, un bel édifice renaissance (XVIème siècle) et la Porte de la Craffe (XIVème siècle)

palais ducal

Le Palais ducal qui abrite le Musée Lorrain et les tombeaux des ducs de Lorraine

chapelle des cordeliers

plaque église des cordeliers

Porte de la Craffe

La Porte de la Craffe

Ses  murs de  3 mètres d’épaisseur  lui permirent de résister vaillamment, avec l’enceinte fortifiée, aux sièges de la vile de 1476 et 1477 par Charles le Téméraire.

Après ce rapide aller-retour à pied dans la Grande Rue nous sommes vite retournés vers la place Stanislas car nous avions décidé de faire un tour de la Ville-Vieille en petit train touristique. On était fatigués, il faisait chaud, le « promène-couillons » ferait l’affaire.

Dans ma famille on appelle les petits trains touristiques des « promène-couillons ». C’est moqueur, indubitablement, un poil dédaigneux…

Mais je suis beaucoup moins ironique depuis nos escapades avec un enfant en bas âge…  Avant j’avais des principes maintenant j’ai des enfants, comme on dit.

Donc maintenant je ne m’en moque plus du tout car c’est bien pratique, ça permet de visiter en se reposant, les commentaires sont généralement bien faits et pédagogiques.

noun_60768

La balade en petit train

Le départ s’effectue Place de la Carrière, si vous arrivez de la Place Stanislas, il suffit de passer sous l’Arc Héré et vous y êtes.

La visite nous a coûté 6,50€/adulte avec le Pass Lorraine, au lieu de 7 euros. C’est gratuit pour les moins de 7 ans.

Durée : 45′ environ

Le circuit retrace le l’histoire de la ville en parcourant le petit quartier de la Ville-Vieille (du coup il repasse souvent par les mêmes rues). On peut admirer la Porte de la Craffe, le Palais Ducal, les hôtels particuliers du 16ème et 18ème siècle, et l’ensemble architectural du 18ème.

Déception, nous n’avons pas pu nous installer dans un wagonnet sans fenêtre, du coup je n’ai pas pu prendre de photos. Dommage il y a vraiment de beaux bâtiments à admirer, avec des façades à frontons sculptés et fenêtres à meneaux.

promène-couillons

noun_60768

J’aurais voulu aller visiter le Musée de l’Ecole de Nancy et la Villa Majorelle, fleuron de l’Art Nouveau mais nous sommes fatigués. Ce sera pour la prochaine fois !

Je me console avec cette vitrine Art Nouveau de 1901 signée Eugène Vallin, ébéniste autodidacte. Cofondateur de l’École de Nancy, il se fit construire la première maison de Nancy de style Art Nouveau.

 


Que voir à Nancy ?

boussole  Dans le centre historique :

  • Admirer la place Stanislas
  • faire un tour de petit train dans la Ville-Vieille
  • prendre un bol d’oxygène dans le Parc de la Pépinière
  • se restaurer dans un des bistrots sympas de la Grande Rue
  • découvrir le Musée Lorrain au sein du Palais ducal

boussole Découvrir les merveilles de l’Art Nouveau :

  • visiter le Musée de l’Ecole de Nancy
  • visiter la Villa Majorelle
  • remonter la rue de la Commanderie et/ou l’avenue Foch et admirer les nombreux exemples d’architecture de l’Ecole de Nancy

tagà lire également le résumé de notre voyage « Road-Trip d’été en Lorraine »


 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s