Interview // Flavia Perez {une artiste avec de la liberté et du talent inside}

Flavia

Je vous ai déjà parlé de Flavia Perez, en tant que créatrice du Rendez-Vous des Chroniqueurs Culturels. Aujourd’hui c’est avec l’artiste que j’ai rendez-vous. Flavia Perez est auteure, compositrice, interprète, chanteuse, guitariste. Et Pézenas peut être fière d’avoir en ses murs une super nana comme elle !
guitare

Flavia est un de mes gros coups de coeur de cette année 2016 parmi toutes les rencontres que j’ai faites. Y’a des rencontres comme ça, qui font immédiatement sens. Il faut dire que Flavia ne peut pas laisser indifférent. Flavia c’est un prénom, plutôt pas usuel et qui donc se retient. Flavia c’est un look avec ses foulards noués dans les cheveux. Et Flavia c’est une voix. Oui, bien sûr, me direz-vous puisqu’elle est chanteuse, mais là je fais juste référence à sa voix parlée… C’est la première chose qui m’a séduite chez elle lors de notre première rencontre. Elle a une voix d’une douceur incroyable avec un beau timbre, clair et lumineux. Une voix qui la caractérise en fait je pense. Je ne la connais pas intimement mais du peu que j’ai pu observer c’est mon impression. Et ce qui est drôlement chouette c’est qu’en prime elle dit des choses intelligentes et avec humour (ce qui est, pour moi, forcément lié). C’eût été dommage de dire des banalités insipides avec une voix pareille… J’aime bien l’entendre exposer ses idées et ses avis sur le monde tel qu’il fonctionne, la politique et la société, son regard sur la culture, la musique…

Et c’est justement pour l’écouter me parler de son rapport à la musique et la chanson que nous nous sommes retrouvées fin mai à la terrasse d’un des cafés de Pézenas. Je la remercie de ce temps qu’elle a consacré à cette interview elle qui travaille beaucoup pour concrétiser les mille et un projets qui l’animent. Car Flavia est une artiste atypique, libre, à qui on ne peut coller une étiquette. Cette liberté créatrice à laquelle elle tient tant lui permet d’écrire et de développer des spectacles et des chansons pour des publics divers, de se glisser dans des personnages différents. Elle en a les compétences car elle a commencé jeune.

« Fabriquer des chansons c’est ma colonne vertébrale »

Entre une mère qui lui inculque le goût de la chanson française et un père mélomane qui lui fait écouter du flamenco et de l’opéra, son éducation musicale est déjà placée sous le signe de la diversité. Elle apprend à jouer de la guitare au conservatoire. A 13 ans elle écrit des poèmes pour sa mère, ainsi naissent ses premières chansons. A 23 ans elle fait ses premières expériences scéniques dans un groupe de jazz fusion rap scat. A 26 ans elle fait ses premières scènes avec ses propres chansons histoire de réguler son humeur et de gagner en confiance.Parallèlement, de  1997 à 2007 elle vivra comme elle la qualifie elle-même, une « histoire d’humour » avec Véronique Lherm alias Verioca dans un duo nommé « Les Cosmopaulettes ». Un duo de chansons humoristiques sur fond de musique brésilienne. Au bout de 10 ans Flavia a besoin d’explorer d’autres horizons et laisse de côté le registre humoristique. En 2007 une amitié naît avec Anne Sylvestre avec qui elle chantera plus tard de 2013 à 2015 dans un spectacle sur Roger Riffard. C’est aussi l’année de son disque « La Métis ». En 2010 elle obtient plusieurs prix et récompenses tels que  ceux de la Sacem ou de différentes salles de spectacle.

Depuis 2012 elle tente de se réunir en étant libre de faire rire ou pleurer, sans étiquettes, avec pour seules contraintes ses propres limites… En 2014 sort son second disque « L’engage d’amour ».

Je suis une « toxico de toutes les scènes »

Aujourd’hui on peut découvrir Flavia dans ses multiples créations pour le plus grand plaisir de tous, adultes comme enfants :

  • les adultes avec « Chansons à 7 cordes » son tour de chant guitaristique qui mêle poésie et humour mais également en concerts privés pour 20 à 30 personnes.
  • Les enfants avec ses différents spectacles :

– « Mini concerts pour les N’enfants » à la croisée entre le conte et le concert pour les 2-12 ans.

« Les aventures de Lili la Maracas », théâtre d’objets sonores pour les 0-6 ans.

« Les Super Jeannettes », déambulation musicale, ludique et interactive pour la petite enfance qu’elle interprète avec Marie-Aude Lacombe.

Et puis, peut-être, la reconnaîtrez-vous en Marie-Mad, démonstratrice de Tuppeware dans une file d’attente lors d’un festival ?

flavia 2

Je m’amuse en faisant du bien aux gens 

Chanteuse, conteuse, clown, guitariste 7 cordes, belle, bienveillante, intelligente… Si vous n’avez pas eu la chance de la rencontrer je vous invite à découvrir son univers en visitant son site internet sur lequel vous pourrez écouter ses chansons (et pourquoi pas acheter ses disques ?) et connaître les dates de ses prochaines représentations ! Allez-y faites-vous du bien !

guitare

Merci beaucoup Flavia pour le temps que tu as eu la gentillesse de m’accorder ! 


finger right Son site internet  

finger rightSa chaîne Youtube


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s