J’ai fait un stage photo dans un bus

photobus - CopieC’est à l’occasion de la Fête des Vignes dans un domaine viticole près de Montpellier que j’ai découvert le Photobus. Hoho me dis-je in petto, mais quel est cet engin qui allie la photo à l’itinérance ?! Il n’en fallait pas plus pour que mes pas me dirigent illico vers lui. Je m’approche donc et commence à compulser les flyers, puis le propriétaire  nous invite à monter et nous explique le principe : une salle de formation aménagée dans un autocar permettant d’allier la théorie aux travaux pratiques sur le terrain. Idée géniale.

Dominique André Quet, c’est son nom, est photographe de métier, et après de longues années comme chef du service photo pour le Midi Libre il décide de devenir formateur et consultant en photographie.

bus

Le car est super bien équipé : matériel photo, ordinateurs, table, il y a même une mini bibliothèque avec des livres sur la photographie, dont quelques uns de Dominique.

Tout me séduit : le concept, l’aménagement du bus, et puis j’ai vraiment besoin de prendre des cours pour améliorer mes prises de vue ! C’est un signe. Ni une ni deux dès le retour à la maison, juste le temps de la réflexion et du choix de la formation, je m’inscris pour une journée entière.

Inscrite en novembre, il me faut attendre jusqu’à la session de début janvier. Je suis impatiente et prie pour que la formation aie bien lieu. Quelques jours avant la date Dominique confirme par mail le maintien de la session et précise le lieu et l’heure du rendez-vous. Yes !

photographer

Dimanche matin, 9h40,  Dominique vient me récupérer avec son bus au point de rdv à Montpellier. Direction Maguelonne où les 3 autres stagiaires nous rejoindront. Nous commençons à discuter, notamment du brouillard assez conséquent ce matin-là… Ca ne me dérange pas, j’aime le brouillard et puis autant apprendre à s’adapter au conditions, quand il fait beau c’est pas trop difficile de faire de jolies photos… En revanche quand c’est gris c’est un peu plus délicat. Une fois le photobus stationné, et branché sur le secteur pour avoir du courant, nous nous installons dans la partie « salle de formation « , café, thé, viennoiseries, on commence dans de bonnes conditions !

amenagement interieur photobusDominique propose plusieurs modules et j’avais choisi celui qui apprend les bases, car je n’en ai aucune en fait. Je veux apprendre et progresser. Aujourd’hui je vais apprendre et comprendre ce que sont les réglages de base : ISO, vitesse d’obturation et ouverture du diaphragme. Ca pourrait être compliqué et rébarbatif mais Dominique a non seulement une grande expérience en tant que photographe mais il possède également les capacités pédagogiques pour transmettre son savoir, ça ne va pas toujours de pair. Etant formatrice moi-même je suis forcément sensible à la pédagogie utilisée.

Ses explications sont claires, simples, et il n’hésite pas à répéter. Il émaille ses explications de souvenirs professionnels, d’anecdotes, c’est très plaisant. Nous partons déjeûner puis l’après-midi sera consacrée à la mise en pratique. Le ciel s’est dégagé, il y a du soleil, c’est cool… (le brouillard j’aime bien certes mais brouillard + étangs = humidité pas agréable).

Dominique Quet

Dominique (de dos) avec deux autres stagiaires

On commence par faire des exercices sur la vitesse d’obturation et le mouvement (photos réalisées sans filtre, sans effets rajoutés, etc)

exercice sur la vitesse d'obturation

exercice sur la vitesse d'obturation avec une feuille

Là où mon appareil photo a montré ses limites, en plus de l’ISO, c’est sur l’ouverture du diaphragme pour travailler sur la profondeur de champ… il n’est pas équipé vraiment pour, c’est dommage parce que ça sublime vraiment les photos…  Tant pis…

exercice ouverture du diaprhagme piquets MaguelonneNous sommes juste à côté de la cathédrale de Maguelonne (il faudra y faire une escapade un de ces 4), le site est joli, et il y a plein de paons en liberté.etangs de Maguelonne

deux paons a Maguelonne

J’aurais appris deux trucs supplémentaires : les paons peuvent être blancs et ça saute. Si Si. J’en ai vu un sauter pour se percher dans un arbre et un autre sauter un grillage.

paon dans l'arbre a Maguelonne

paon blanc couche dans l'herbe a maguelonne

En revanche niveau zoom il est au top mon appareil !

paon bleu et vert a Maguelonne

prises de vues par Dominique etangs de Maguelonne

materiel photo de pro Dominique Quet

Ca, c’est pas du matos de rigolo

coucher de soleil sur etangs de Maguelonne

18h30 Dominique me ramène à ma voiture. Je suis satisfaite de cette journée, j’ai rencontré  un mec passionné et sympathique qui m’a appris plein de trucs ; j’ai vu un beau paysage et de beaux oiseaux. C’était sympa et convivial. 

Je commence déjà à regarder le prochain module du Photobus auquel je vais participer, j’ai encore tellement de choses à apprendre, tellement de progrès à faire !


tagSi vous aussi vous voulez progresser en photo en alliant théorie et pratique avec un pro n’hésitez pas à aller voir les modules proposés sur son site internet. Vous pouvez aussi aller sur sa page facebook.

tagLisez  mon article sur la Fête des Vignes


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “J’ai fait un stage photo dans un bus

  1. Super ! Faudra que tu me transmette 2 / 3 trucs.
    En tout cas tes photos des paons sont splendides !!! Une merveille !
    Si ça t’intéresse je ne peux pas de proposer de photos mais une soirée observations lunaire, nébuleuse, étoiles et galaxies avec le beau télescope de z’hom 😉
    Vivement les prochaines photos !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s