Une superbe journée sur la Côte Vermeille

côte vermeille

Dimanche13 mars c’était escapade le long de la Côte Vermeille dans les Pyrénées Orientales. Il nous a fallu 1h15 par l’A9 jusqu’à Perpignan puis nous avons longé la route départementale 914 de Collioure jusqu’à la frontière espagnole. En tout nous avons roulé 400 kms et j’ai pris plus de 200 photos.

noun_60768

La Côte Vermeille est une côte rocheuse située à l’extrémité sud des Pyrénées Orientales.  Les paysages sont complètement différents du littoral de l’Hérault et de l’Aude, aux plages de sable fin, avec stations balnéaires et constructions nombreuses. Ici c’est 30 kilomètres de beauté sauvage et naturelle. 

 noun_60768

 Samedi c’était boulot pour moi et même si nous n’avons pas vraiment eu d’hiver cette année à Pézenas, le temps était souvent trop couvert et incertain pour quitter le département. Mais dimanche le temps annoncé paraissait suffisamment beau et propice à une virée un peu loin. Après un réveil très matinal à 5h (la joie du parent qui se fait squatter le lit par le plus jeune), et une mise en route des neurones en douceur pour tous, nous quittons Pézenas à 10h . Ensoleillé, ciel bleu, températures douces, assez venteux, le genre de temps où après hésitations je me décide à porter un gilet léger par-dessus un chemisier, une écharpe et un blouson de demi-saison, mais pour les chaussures ouvertes c’est trop tôt. Bref, c’est vraiment un dimanche comme on les aime, où on prend la voiture vers une nouvelle destination. C’est le dépaysement près de la maison.

finger right Qu’a-t-on vu ? Un village charmant. Des phares. Des cascades de vignes sur la montagne. Un château et des maisons colorées. La mer verte et bleue. Des criques.

carte cote vermeille

 Les arrêts durant cette escapade

star Collioure :  surnommée « le joyau de la Côte Vermeille » et on comprend pourquoi… Collioure c’est une carte postale. Nous y passons 3 heures, au programme : pique-nique sur la plage au pied de l’Eglise-Notre-Dame-des-Anges, déambulation dans le charmant quartier de la Moré aux maisons colorées, puis visite du Château Royal.

star Port-Vendres  : juste à côté de Collioure, cette petite ville a moins de charme que sa voisine scénique mais elle a un petit port de pêche et deux phares à son entrée dont un tout en métal. On a grimpé la colline pour aller au Fort Saint Elme, la sentinelle fortifiée par Vauban pour la vue imprenable sur la baie de Collioure.

star Le Cap Béar et le phare  : pour s’y rendre il faut emprunter une route très étroite et sinueuse, à flanc de falaise… On a un peu les chocottes. Mais ça vaut le coup puisque nous arrivons au phare en marbre rose de Villefranche-de-Conflent que j’avais envie d’aller voir depuis longtemps #FolledePhare. 

star Banyuls : la ville du vin doux naturel mondialement connu. Le massif de l’Albère couvert de vignes dégringole jusqu’à la mer, c’est très beau. La petite ville semble posséder de belles maisons aux façades couleur pastel dans le style des années 20. On peut aussi profiter de la Réserve Naturelle Maritime, un sentier maritime permet de plonger et d’admirer la faune et la flore marine.

star Le Cap Cerbère à la frontière espagnole : avant d’arriver au village de Cerbère on fait une halte pour voir l’ultime phare français avant la frontière franco-espagnole. Ce phare en pierres grises au toit rouge fonctionne à l’énergie solaire et date de 1982. A Cerbère on remarque en arrivant « Le Belvédère » un étonnant hôtel des années 20 à l’allure de paquebot. En sortant de cette ville, Frédéric dira de cette petite ville « C’est rigolo mais c’est pas beau ». 

vue de Collioure depuis la jetee

La baie de Collioure 

place face a l'eglise notre-dame des anges a colioure

farniente face à la mer et Notre-Dame-des-Anges

cour interieur du chateau royal a collioure  chapelle st vincent

Le château Royal et la chapelle St Vincent

le quartier de la More a Collioure

La Moré, le quartier coloré chouchou des peintres fauvistes 

vue sur Port-Vendres

Port-Vendres et ses phares

le port et les phares de Port-Vendres phare port-vendres

fort st elme

Le Fort Saint Elme

fort st elme vu depuis le chateau royal de Collioure

Collioure vue sur le fort st elme

Le Fort Saint Elme vu depuis le quartier de la Mouré à Collioure.

vue sur Collioure depuis le Fort St Elme vue sur les vignes et la mer depuis le Fort St Elme

Points de vue imprenables sur la baie de Collioure et les vignes finger upside

route entre port-vendres et le cap bear

La vue sur Port-Vendres depuis la route menant au Cap Béar finger beside - Copie

vue sur port-vendres depuis la route qui mene au phare du cap bear

phare du cap bear

la pointe du cap bear au pied du phare

le feu du phare du cap bear

 

le phare du cap bear vu de face  porte d'entree du phare du cap bear

vue sur la cote vermeille vers l'espagne depuis le cap bear

La Côte Vermeille, au loin l’Espagne

la cote vermeille vers cerbere vue depuis le phare du cap bear

La maison du gardien du phare du Cap Béar finger upside

le phare du cap cerbere

Le phare solaire du Cap Cerbère

arriere du phare du cap cerbere

vue sur l'espagne cote vermeille depuis le phare de cerbere

panneau frontiere espagnole a Port-Bou

Petit tour dans Port-Bou en Espagne puis retour à la maison !

vue sur Port-Bou en Espagne


finger right A suivre dans un prochain article Collioure telle qu’on l’a visitée !

finger right En novembre, le lendemain des attentats de Paris, nous étions allés nous ressourcer dans les Pyrénées Orientales en visitant Villefranche-de-Conflent et Eus, deux « plus beaux villages de France ». 


 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s