La Citadelle de Montmédy

la citadelle de Montmédy

Nous arrivons dans Montmédy et repérons bien vite la  citadelle  qui surplombe majestueusement la ville.

Petite grimpette en voiture et ô surprise ! ô joie ! nous entrons en voiture dans la citadelle! Nous passons sous les ponts-levis, ça fait chklok-klok quand on roule sur les planches en bois, j’adore. Lire la suite

Se promener dans Nancy

Nancy

Nous partons le matin dans l’idée de passer la journée à Nancy, une heure d’autoroute, Matthieu s’endort à l’arrière…

De Nancy je savais qu’on devait aller sur la Place Stanislas, franchement incontournable, j’avais bien envie d’admirer les façades des maisons Art Déco et Art Nouveau et visiter la Ville-Vieille à bord du petit train touristique.

En arrivant en ville l’impression est plutôt positive, en plus il fait un temps superbe ! Nous stationnons et marchons jusqu’à la Place Stanislas. Lire la suite

Une enquête haletante

porte enquête

Nous circulons depuis maintenant 3 jours et à force de traverser des villages je finis par constater que les villages sont de type village-rue, avec des maisons assez basses, à un étage max le plus souvent, accolées les unes aux autres. Dans l’ensemble c’est assez tristounet. On ne fait pas « WOW » en les traversant…. Je le dis à Frédéric et je rajoute même qu’il ne semble pas y avoir de style architectural précis,il apparaît un certain manque d’homogénéité, en tous cas cela reste très simple. Il acquiesce et nous émettons l’hypothèse que la Lorraine a tellement souffert de guerres et de destructions successives que les habitants en ont eu certainement marre de construire joli.

Mais une fois ce constat et cette conclusion rapide (quoique judicieuse malgré tout) faits, je profite de ma position de passagère pour poser un regard un peu plus attentif aux maisons et je finis par remarquer que, non, pas tout à fait… Malgré tout, une certaine régularité existe aussi bien dans la structure des maisons que dans l’esthétique qui s’y rattache. Lire la suite

Mancieulles, la coquette

Mancieulles

Il est bien évident que l’intérêt de visiter Mancieulles est surtout sentimental, car ce n’est pas vraiment une ville touristique… Mais elle possède quand même une histoire et un petit patrimoine à voir.

Son histoire c’est celle d’un petit hameau du début du 20ème siècle dont la vie fut complètement transformée par la construction de la mine de fer de St Pierremont en 1907. Lire la suite

La tranchée des Baïonnettes

tranchées - Copie

La légende dit qu’en juin 1916, le 137ème R.I (Régiment d’Infanterie) Français, se prépare à lancer une attaque contre les lignes ennemies. Les soldats mettent la baïonnette au canon. Ils s’apprêtent à franchir le talus. Tout à coup, un obus allemand explose et 57 hommes sont ensevelis vivant par l’explosion. La terre ne laissa dépasser que les pointes des baïonnettes de ces soldats morts debout, face à l’ennemi. Lire la suite

Bezonvaux, village fantôme

Bézonvaux

Neuf villages meusiens furent entièrement détruits durant la Bataille de Verdun, ce sont les « Villages morts pour la France ».

Bézonvaux disparaîtra totalement sous l’acharnement des pilonnages des obus français et allemands.

Après avoir roulé sur cette route qui traverse la forêt nous tournons sur un chemin et dépassons le panneau d’entrée d’agglomération de Bézonvaux. C’est une impasse en pleine forêt. Nous garons le véhicule devant la chapelle, pour visiter ce qu’il reste du village. Lire la suite

L’ossuaire de Douaumont et la nécropole

L’ossuaire a été construit à partir de 1920 et garde en son sein les restes des soldats non identifiés, morts sur le Champ de Bataille.

Les corps de 130 000 combattants de la 1ère guerre mondiale, français et allemands, y reposent ensemble.

Bâtiment long de 137 mètres, la tour est haute de 46 mètres, elle symbolise la poignée d’une épée fichée dans le sol jusqu’à la garde, représentée par les deux ailes du monument, en signe de paix éternelle.

Bon. Pour tout dire je trouve ça franchement phallique. Et moche. Lire la suite

Les forêts de l’Histoire. Entre pique-nique bucolique et champ de bataille.

la forêt de Douaumont

Après notre visite de Verdun, nous sommes rentrés dans la forêt domaniale.
Cette belle forêt qui fut ravagée durant « L’enfer de Verdun ».

Le 21 février 1916, l’armée allemande déclenche sa grande offensive sur Verdun.
Dix mois. 300 jours et 300 nuits de combats incessants et meurtriers. Un cauchemar pour tous les soldats.
Au moment des combats la forêt fut ravagée pour laisser la place au champ de bataille, depuis on a reboisé, la nature a repris ses droits, mais les stigmates sont encore visibles. Lire la suite

Verdun, une jolie petite ville traversée par la Meuse

Pour accéder à Verdun nous devons franchir les Côtes de Meuse, une épaisse forêt, très belle.

Dans mon esprit Verdun c’était une espèce de concept. Un mélange aux contours flous, un lieu de conflit, pas vraiment une ville.

Je découvre une jolie petit ville traversée par la Meuse, il y a des canaux et de jolis petit ponts. Le climat est idéal : 23°c et légèrement couvert. Lire la suite